Une terre des religions

Forum religions
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Qu'en est-il vraiment de l'athéisme ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
jolan
clavier de bronze
clavier de bronze
avatar

Masculin Nombre de messages : 64
Age : 42
Localisation : Rouen
Emploi : Sans
croyance: : Sans
Date d'inscription : 07/11/2006

MessageSujet: Qu'en est-il vraiment de l'athéisme ?   Mar 7 Nov - 2:30

Quelques liens pour creuser un peu le sujet :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Ath%C3%A9isme

http://dilaurus.club.fr/atheisme/index.htm

http://www.atheisme.org/

http://www.atheismeinternational.com/

http://www.bibliotek-at.com/


Citation :
http://www.geocities.com/atheisme : Ce site se veut la promotion d'un athéisme critique qui s'exprime en combat philosophique, qui s'approfondit en matérialisme naturaliste et qui exulte en sagesse et en joie de vivre.
http://www.christianisme.ch/atheisme.htm : Une introduction à l'athéisme. Ce site présente l'athéisme avec simplicité et clarté.
http://www.voltaire-integral.com/17/atheisme.htm
http://agora.qc.ca/mot.nsf/Dossiers/Atheisme
http://www.sceptiques.qc.ca/SD/atheism.html
http://www.bribes.org/atheisme.htm : Nombreuses définitions de l'athéisme.
http://www.atheisme.ca : Vivre sans religion: un excellent site sur l'athéisme et de très nombreux liens vers des sites traitant du sujet.
http://atunion.free.fr : Union des athées.
http://perso.club-internet.fr/dilaurus/laicite/index.htm : Un portail sur la laïcité.
http://l.a.c.free.fr : Ligue pour l'abolition de la circoncision.
http://critidogme.free.fr : Un site d'étude, d'analyse et de critique des différents dogmes religieux et
notamment de l'Islam.
http://atheisme.free.fr/index.html : Athéisme. L'homme majuscule.

Critiques du christianisme:

Histoire critique du christianisme romain:
http://srg.hereses.chez.tiscali.fr
Site d'Enrico Riboni sur le christianisme:
http://www.christianisme.ch
Citations sur le christianisme:
http://atheisme.free.fr/Citations/Christianisme.htm
Témoignages d'ex-chrétiens : il est trop facile de les balayer d'un revers de main en disant qu'ils ont abandonné Dieu. Beaucoup moins facile d'avoir la lucidité et l'honnêteté intellectuelle de renoncer à cette hypocrisie pour analyser et reconnaître leurs vraies raisons faces aux aberrations de la doctrine biblique et de ce qui est proclamé dans les églises:
http://www.users.bigpond.com/pmurray/exchristian
Le gros mensonge de la Bible:
http://www.bible.chez.tiscali.fr
"Pourquoi je ne suis pas chrétien":
http://www.librepensees.org
La critique du fait religieux dans la littérature française des Lumières:
http://www.eduscol.education.fr/index.php?./D0126/fait_religieux_menant.htm
Sites anti-chrétiens référencés chez dmoz:
http://dmoz.org/Society/Religion_and_Spirituality/Opposing_Views/Christianity
Nombreux liens:
http://www.lemanlake.com/french/links_engages.htm
Page personnelle de Gilles Delcuse:
http://destroublesdecetemps.free.fr


Dernière édition par le Mar 7 Nov - 20:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.paysagesinterieurs.com
DavidLeMarrec
Mr Encyclopédie
avatar

Nombre de messages : 134
Emploi : à deux doigts de se retrouver avec l'avatar Bisounours ...
croyance: : syncrétisme gascon
Date d'inscription : 22/09/2006

MessageSujet: Re: Qu'en est-il vraiment de l'athéisme ?   Mar 7 Nov - 3:29

Les sites Islam-Danger, Censure.org, Coran.free sont assez spéciaux, mieux vaut prévenir.

On y trouve beaucoup de mouvances proches de l'extrême-droite.

Manière de clarifier un peu :

- Censure.org, pour autant qu'il m'en souvienne (fermé depuis quelques années) était un site ouvertement extrémiste et très vigoureux.
- Coran.free.fr a été délogé par Free (ce qui n'est pas forcément rassurant sur la ligne des Fournisseurs d'Accès Internet, et Google fait de même avec sa publicité), et se trouve désormais à l'adresse coranix (.com, sauf erreur de ma part).
C'est un site très sérieux sur le contenu (j'ai moi-même vérifié la pertinence de leurs références à l'aide d'un Coran proposé par l'UOIF !), dont les argumentations sont fondées, mais qui se laisse parfois aller à la haine et à l'incitation à la haine, ce qui est dommageable à la crédibilité de son propos, et ce qui est très gênant pour le lecteur (vrai malaise à la lecture). Il propose en outre des actions antimosquées avec exaltation du nationalisme à la clef.

Par curiosité, je suis allé jeter un coup d'oeil aux fora attenants. C'est étonnant. On y trouve aussi bien des frontistes, des villieristes, de vrais racistes, des sionistes (voire des frontistes sionistes et catholiques, comme quoi tout est possible), des gens seulement inquiets par l'idéologie islamique (au point d'en faire leur unique fixette)... donc un patchwork assez étonnant de groupuscules extrémistes haineux, de nationalistes à l'ancienne, de militant des Lumières fascinés par l'islam.


Bref, il y a à boire et à manger dans ces sites, qui ne sont par ailleurs pas forcément athées (grosse population catholique).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jolan
clavier de bronze
clavier de bronze
avatar

Masculin Nombre de messages : 64
Age : 42
Localisation : Rouen
Emploi : Sans
croyance: : Sans
Date d'inscription : 07/11/2006

MessageSujet: Re: Qu'en est-il vraiment de l'athéisme ?   Mar 7 Nov - 4:02

J'avoue avoir copié/collé la liste des sites sans tous les visiter.

Mais effectivemment il n'y a pas que des pâquerettes ( ou des Bisounours ) dans le lot.

Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.paysagesinterieurs.com
MademoiselleV
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 222
Age : 28
Localisation : sous une pile de bouquins de maths (écrabouillée)
Emploi : Cancre
croyance: : Catholique
Date d'inscription : 09/09/2006

MessageSujet: Re: Qu'en est-il vraiment de l'athéisme ?   Mar 7 Nov - 11:30

Si j'ai crée ce forum c'est parce que celui ou je squattais étais comme dans les descriptions de DavidLeMarrec, un mélange de haine, de crainte et d'étouffement des autres ... Neutral

Quant à l'athéisme je pense qu'avec les découvertes scientifiques ça va se développer. (en regardant la théorie de l'évolution vs créationnisme je me suis dis Mer** ! C'est sensé ... )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://multireligieux.actifforum.com
Fuligo
clavier de plastique
clavier de plastique
avatar

Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 05/11/2006

MessageSujet: Re: Qu'en est-il vraiment de l'athéisme ?   Mar 7 Nov - 16:35

MademoiselleV a écrit:


Quant à l'athéisme je pense qu'avec les découvertes scientifiques ça va se développer. (en regardant la théorie de l'évolution vs créationnisme je me suis dis Mer** ! C'est sensé ... )

J'ai l'impression que c'est plutôt le contraire qui se passe depuis 5 à 10 ans.. Notamment avec l'explosion de théories mélangeant de façon inquietante science et croyance, tel que l'intelligent design Neutral

Mais la question m'intéresse. Pardon d'avance si cela a déjà été traité ailleurs, je n'ai pas encore fait le tour du forum).

Il est certain que tous les chrétiens (je parle uniquement des chrétiens car ma connaissance des autres religions est très fragmentaire) ne sont pas créationnistes, surtout en Europe. Je suis extrêmement intéressée par la façon dont se fait la conciliation croyance/science à ce point de vue. Bien sûr, la réflexion sur ce thème n'est pas neuve, une simple recherche sur le net donne des tas de réponses, mais au niveau individuel, ça me semble poser un certain nombre de problèmes.
Durant la première partie de mes études (ethnologie/évolution), j'ai rencontré beaucoup de chrétiens évolutionnistes, et ce 'problème' a été un sujet de conversation récurrent.

J'ai reçu deux types de retours :
- une partie des personnes se disaient 'évolutionnistes' en opposition aux créationnistes 'extrêmes' , (je veux dire avec interpretation litérale de la Genèse etc), mais en fait, en parlant avec eux, je me suis rendue compte qu'ils croyaient à un type 'soft' d'intelligent design (ce dont ils se défendaient, au passage), avec un dieu qui intervient très indirectement sur l'évolution, en tâtonnant ;
- l'autre partie m'a parlé d'un dieu qui intervient une ou deux fois ponctuellement (création de l'univers, appartition de la vie...), puis qui 'laisse faire'

Dans les deux cas, j'ai été assez étonnée par leur façon de voir les choses, qui me semble extrêmement simpliste et réductrice (okay, très pratique). Et puis, c'est peut-être naïf comme question, mais en temps que biologiste, je raisonne 'parcimonie' et ai du mal à imaginer un dieu quasi-inutile comme celui de mes collègues cités plus haut.

Je suis curieuse de connaître votre avis sur la question.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jolan
clavier de bronze
clavier de bronze
avatar

Masculin Nombre de messages : 64
Age : 42
Localisation : Rouen
Emploi : Sans
croyance: : Sans
Date d'inscription : 07/11/2006

MessageSujet: Re: Qu'en est-il vraiment de l'athéisme ?   Mar 7 Nov - 19:36

Fuligo a écrit:
- je me suis rendue compte qu'ils croyaient à un type 'soft' d'intelligent design (ce dont ils se défendaient, au passage), avec un dieu qui intervient très indirectement sur l'évolution, en tâtonnant ;
- l'autre partie m'a parlé d'un dieu qui intervient une ou deux fois ponctuellement (création de l'univers, appartition de la vie...), puis qui 'laisse faire'

J'ai du mal à imaginer un dieu quasi-inutile comme celui de mes collègues cités plus haut.

Tu pars du postulat qu'il y a obligatoirement un dieu, à géométrie variable.
N'imagines pas de dieu, et le problème se résoudra de lui-même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.paysagesinterieurs.com
jolan
clavier de bronze
clavier de bronze
avatar

Masculin Nombre de messages : 64
Age : 42
Localisation : Rouen
Emploi : Sans
croyance: : Sans
Date d'inscription : 07/11/2006

MessageSujet: Re: Qu'en est-il vraiment de l'athéisme ?   Mar 7 Nov - 20:13

Bon, après avoir osté à la va-vite, je vais faire un tour des liens et je retirerai ceux qui ne me conviennent pas.

Parce que, même dans l'athéisme, il y a des extrêmismes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.paysagesinterieurs.com
Fuligo
clavier de plastique
clavier de plastique
avatar

Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 05/11/2006

MessageSujet: Re: Qu'en est-il vraiment de l'athéisme ?   Mar 7 Nov - 21:33

jolan a écrit:
Fuligo a écrit:
- je me suis rendue compte qu'ils croyaient à un type 'soft' d'intelligent design (ce dont ils se défendaient, au passage), avec un dieu qui intervient très indirectement sur l'évolution, en tâtonnant ;
- l'autre partie m'a parlé d'un dieu qui intervient une ou deux fois ponctuellement (création de l'univers, appartition de la vie...), puis qui 'laisse faire'

J'ai du mal à imaginer un dieu quasi-inutile comme celui de mes collègues cités plus haut.

Tu pars du postulat qu'il y a obligatoirement un dieu, à géométrie variable.
N'imagines pas de dieu, et le problème se résoudra de lui-même.


Ah, mais moi je suis athée. J'essaie juste de comprendre mes collègues qui ne le sont pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mr Encyclopédie
avatar

Nombre de messages : 134
Emploi : à deux doigts de se retrouver avec l'avatar Bisounours ...
croyance: : syncrétisme gascon
Date d'inscription : 22/09/2006

MessageSujet: Re: Qu'en est-il vraiment de l'athéisme ?   Mer 8 Nov - 15:08

jolan a écrit:
J'avoue avoir copié/collé la liste des sites sans tous les visiter.
Je l'ai compris comme cela, c'était clairement indiqué comme tel par la citation.
Mais je préfère prévenir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mr Encyclopédie
avatar

Nombre de messages : 134
Emploi : à deux doigts de se retrouver avec l'avatar Bisounours ...
croyance: : syncrétisme gascon
Date d'inscription : 22/09/2006

MessageSujet: Re: Qu'en est-il vraiment de l'athéisme ?   Mer 8 Nov - 15:17

jolan a écrit:
Bon, après avoir osté à la va-vite, je vais faire un tour des liens et je retirerai ceux qui ne me conviennent pas.

Parce que, même dans l'athéisme, il y a des extrêmismes...
Tiens, justement, c'est une question intéressante : le bon athéisme est-il indifférent ou militant ?

Dans le premier cas, Dieu n'existe pas, donc on s'en moque. On peut s'intéresser aux religions, mais si les autres perdent leur temps dans la joie à la messe, grand bien leur fasse.
Dans le second cas, on cherche à déciller les autres. A leur montrer combien ils s'égarent. Ce qui peut être très fatigant pour les croyants, d'ailleurs. C'est dans cette catégorie que peuvent figurer des extrémistes, mais quelle est la meilleure configuration ?

Je n'ai pas de réponse, je le dis tout de suite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jolan
clavier de bronze
clavier de bronze
avatar

Masculin Nombre de messages : 64
Age : 42
Localisation : Rouen
Emploi : Sans
croyance: : Sans
Date d'inscription : 07/11/2006

MessageSujet: Re: Qu'en est-il vraiment de l'athéisme ?   Mer 8 Nov - 17:51

Le bon athéisme, selon moi, est militant, sinon autant ne pas s'en préoccuper et se définir comme tel.
C'est quand même une pensée lourde de sens qu'il faut défendre.

Mais dans la mesure et le respect, parce que c'est la base de tout débat productif, et que les croyants sont susceptibles...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.paysagesinterieurs.com
DavidLeMarrec
Mr Encyclopédie
avatar

Nombre de messages : 134
Emploi : à deux doigts de se retrouver avec l'avatar Bisounours ...
croyance: : syncrétisme gascon
Date d'inscription : 22/09/2006

MessageSujet: Re: Qu'en est-il vraiment de l'athéisme ?   Mer 8 Nov - 21:11

J'y vois une véritable tension.


Le véritable athée pense que Dieu n'existe pas ( <= admirez la démonstration !). Donc il s'en moque, tout simplement : ceux qui pratiquent une religion perdent leur énergie pour des prunes, mais si ça leur permet de mieux vivre, grand bien leur fasse, on aboutira tous dans la même fosse.
Ce type d'athée prend généralement peu la peine de théoriser sa non croyance, qui est une simple évidence personnelle.

Il y a une autre forme d'athéisme - et c'est celui-là qui prend souvent la peine de se définir comme tel. Il dit que la religion est aveuglement, qu'elle est nuisible, et que lui, puisqu'il sait, doit venir en aide aux autres et les aider à douter, pour les libérer. Je vous passe le parallèle platonicien caverneux, vous le ferez très bien tout seuls.


Le tension est que l'athée, par définition, n'obéit pas à une vérité supérieure, révélée ou transcendantale. A priori, les religions ne l'intéressent pas, simplement. L'athéisme militant prend parfois des allures de prosélytisme religieux, en cherchant lui aussi porter sa propre "bonne parole" partout.
D'un autre côté, il est compréhensible que cet aveuglement, cette destruction de la vie pour le prix de croyances erronées a de quoi épouvanter l'athée, qui cherche alors à libérer les hommes. Et qui se met à exécrer cordialement ces grands marchés de l'âme, les plus grandes escroqueries de tous les temps - à l'échelle de générations et de sociétés entières.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
karajan67
compagnon de la 1ère heure
compagnon de la 1ère heure
avatar

Masculin Nombre de messages : 137
Age : 34
Localisation : Strasbourg
Emploi : Etudiant/accessoirement Grand Clerc-responsable de la cathédrale de Strasbourg
croyance: : Catholique pratiquant
Date d'inscription : 09/09/2006

MessageSujet: Re: Qu'en est-il vraiment de l'athéisme ?   Mer 8 Nov - 22:46

Bravo pour la demonstration David, tu me maches le travail (il est pratique ce gars Laughing ) et ca m'evites de passer pour Bernardo Gui.
Je vais faire du H.S total, mais ces histoires d'athées ca me rappelle les soviétiques qui niaient l'existence de Dieu et lutterent et supprimerent toutes formes de religion en URSS.
Pour autant le paradoxe c'est que leur communisme avait toutes les caracteristiques d'une religion bis (déification du chef, grands messes, livres sacrés...).
Cette comparaison n'engage que moi Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arenepolitique.actifforum.com
Dr. Weiss
clavier de plastique
clavier de plastique
avatar

Masculin Nombre de messages : 9
Age : 43
Localisation : Elsass
Emploi : chroniqueur
croyance: : chrétien agnostique
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: Qu'en est-il vraiment de l'athéisme ?   Mar 21 Nov - 17:52

karajan67 a écrit:

Je vais faire du H.S total, mais ces histoires d'athées ca me rappelle les soviétiques qui niaient l'existence de Dieu et lutterent et supprimerent toutes formes de religion en URSS.

C'est justement l'une des formes de l'athéisme militant les plus extrêmes qui soient. Mais en réalité, je doute que l'URSS fut réellement un pays athée, plutôt une dictature où Dieu était remplacé par Karl Marx et la Bible par le Petit Livre Rouge (ah non, ca c'est Mao ... désolé Laughing). Enfin, bref, vous m'avez compris, le communisme se propose en réalité de remplacer une religion par une autre.

On pourrait dire la même chose du capitalisme - puisqu'il existe des capitalistes athées - où c'est l'argent (dollar ou pétrodollar) qui remplace Dieu et où la Bourse devient la "nouvelle Jérusalem".

A mon sens, je ne pense pas qu'il puisse exister réellement un véritable athéisme. Ou alors, comme le disait Victor Hugo, il est plutôt rare. Il y a des gens qui doutent, d'autres qui croient, d'autres encore qui s'interrogent, certains ne pratiquent pas pendant que d'autres pratiquent. Et tout ce petit monde là doit vivre ensemble, dans le respect de chacun.

C'est en ce sens que notre République Française est laïque ... et non athée. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://positif.naturalforum.net/index.forum
entropie
clavier de pin
clavier de pin
avatar

Nombre de messages : 35
Localisation : Cherbourg
croyance: : athé
Date d'inscription : 24/11/2006

MessageSujet: Re: Qu'en est-il vraiment de l'athéisme ?   Mar 28 Nov - 5:39

Qu’en est-il vraiment de l’athéisme, c’est bien ça la question ?
Lorsque l'on a reproché à Sarkozy d'avoir fait un signe de croix alors qu'il était dans l'exercice de ses fonctions de ministre d'un état laïque;
Il a eu, entre autre, cette réponse ; "Qu'est que c'est quelqu'un qui croit ? C'est quelqu'un qui espère ! "
Et sur le fond il n'a pas tord....
Si l'athéisme à pus être très militant à une époque c'est qu'il était porteur d'un projet ; que ce soit celui de L'épicurisme ou plus politiquement celui de "l'avenir radieux" être athée militant c'était porté une contre proposition à celle de la croyance.
Hors aujourd’hui quel projet peut bien porter l'athéisme ? De quel espoir peut il être porteur ? En ce qui me concerne je n'en vois aucun et je pense sincèrement qu'être véritablement athée revient à renoncer à l'espoir, d'ou la difficulté de pratiquer un athéisme militant.
Ou alors en creux, c'est à dire en opposition ? Et encore l’athéisme à quand même, au moins dans nos contrées, perdu l’intérêt et le charme de la subversion.
Si sur ce point certains écrit de Sade doivent beaucoup à la religion qui lui sert de repère à l’envers ; les tentatives de certains de nos provocateurs d’opérette pour nous faire croire qu’il prennent des risques intellectuels sont bien souvent pitoyables.
On peut je pense, être militant de la laïcité car il est possible de défendre l’idée qu'elle procure des avantages dans une l'organisation sociale pacifique et que la réalité de la laïcité en France (peut être moins qu'ailleurs mais quand même....) reste incomplète....Mais qu'apporte l'athéisme ?
C'est plus une position philosophique, une sorte de rigueur personnel qui après tout à peut être plus d'inconvénient que d'avantage sur un plan social....Parce que la religion....relie...Elle fait société...Elle fait communion....Elle créer un destin commun.....d'ailleurs les société ont toujours eu besoin de mythes fondateurs......Je ne voit pas dans l'athéisme ce qui aujourd'hui peut encore faire socle commun d'un point de vue sociale.

Ce n'est pas pour rien que les grandes dictatures déclaré athée se sont tant servi des ficelles des religions ; cultes du "guide», adoration des martyres, grande cérémonies quasi liturgiques etc.
Plus loin de nous on a vu des philosophes dit des lumières proposer le culte de la Raison avec statue et tout…..Il n’est pas forcément faux de soupçonner chez ces gens une certaine connaissance de la nature humaine…et de son besoin d'esperer et donc de croire.

Contrairement à Weiss je pense que l'on peut être véritablement athée. Je doit dire que le discours des croyant portant l'idée qu'il n'existe pas d'athée véritable me parait très discutable.....Est que je dit qu'il n'y à pas de véritable croyant moi ?
Je ne doute pas plus de l'inexistence de Dieu que le croyant ne doute de son existence.
Par contre je reconnais volontiers que l'athéisme est une position contre productive.
C’est un point de vu qui ne propose rien…..Il m’est arriver de discuter avec des croyant qui me disait, en fin de discussion un truc du genre « Ben alors si c’est pas Dieu c’est qui ? Pis Pourquoi ? Pis Comment ? » Un peu dans le genre « Pourquoi il y a-t-il quelque chose plutôt que rien ? » Et le propre de l’athée que je suit est justement de ne rien avoir à proposer.

Alors être militant au nom de quoi ? D’une vérité dont tout aussi convaincu qu’on en soit n’en est pas moins indémontrable ? Et puis la manie du prosélytisme est un travers que l’athée reproche trop, a tord où à raison, au croyant pour ne pas s’en garder lui-même.

Par ailleurs l’exemple de l’enseignement du créationnisme au même titre que la théorie de l’évolution dans certaines écoles, la mise en avant de principes religieux dans des choix de société et débats politique rend très concrète la tension pointé par David……
Mais la solution « militante » me semble vraiment devoir être chercher plutôt du coté de la laïcité que de l’athéisme. L'avantage de la laicité c'est de pouvoir s'appliquer au noms du respect des croyances mais de toutes les croyances. C'est une idée sur laquelle on peut faire reposer un projet de société et donc elle se prete bien plus au militantisme que l'athéisme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mr Encyclopédie
avatar

Nombre de messages : 134
Emploi : à deux doigts de se retrouver avec l'avatar Bisounours ...
croyance: : syncrétisme gascon
Date d'inscription : 22/09/2006

MessageSujet: Re: Qu'en est-il vraiment de l'athéisme ?   Jeu 30 Nov - 0:14

Ta réflexion est décidément très riche, Entropie, il faut absolument que je trouve le temps d'y répondre précisément.

Merci en tout cas. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fitze
clavier de plastique
clavier de plastique
avatar

Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 26/02/2007

MessageSujet: Re: Qu'en est-il vraiment de l'athéisme ?   Lun 26 Fév - 20:04

Citation :
Il est certain que tous les chrétiens (je parle uniquement des chrétiens car ma connaissance des autres religions est très fragmentaire) ne sont pas créationnistes, surtout en Europe. Je suis extrêmement intéressée par la façon dont se fait la conciliation croyance/science à ce point de vue. Bien sûr, la réflexion sur ce thème n'est pas neuve, une simple recherche sur le net donne des tas de réponses, mais au niveau individuel, ça me semble poser un certain nombre de problèmes.
ça n'est pas tout à fait sur le même sujet, mais j'avais lu il y a quelques temps un livre de l'astrophysicien Stephen Hawking, "une brève histoire du temps". Sur le plan scientifique, c'est assez pointu, ça parle de l'univers, de la structure de l'espace-temps (il faudra que je le relise, ça date un peu). Et bien sûr il évoque les questions des "conditions aux limites" et des "conditions initiales", comme "l'univers a-t'il des bords", "est-il fini ou infini", et les questions que posent le big-bang et l'avant big-bang (pour peu que le mot "avant" ait un sens). Et il explique clairement qu'il est croyant, il dit même en réponse au fameux mot d'Einstein (cité par Entropie) : "je crois non seulement que Dieu joue aux dés, mais qu'il les lance dans un coin où on ne peut pas les voir !" (ou quelque chose comme ça). Autrement dit, Dieu détermine les règles, mais ne nous les livre pas.

Bon, c'est clairement un livre d'astrophysique, mais il parle de cette question de façon très intéressante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier-Ange
clavier de pin
clavier de pin
avatar

Nombre de messages : 32
Date d'inscription : 14/03/2007

MessageSujet: Re: Qu'en est-il vraiment de l'athéisme ?   Mer 21 Mar - 23:20

J'ai lu plus haut que le bon athéisme est militant.....

Soit on ne croit pas en Dieu, il est donc inutile de le nier puisqu'il est évident qu'il n'existe pas. Par exemple il est inutile de combattre pour faire admettre que le Père Noel n'existe pas sauf avec les enfants qui y croient... dans ce cas on ne se bat pas, on essaie de les consoler de leur déception.

Soit on milite et on se bat pour nier une existence qui, du fait même de cette négation, devient une réalité ne serait-ce que par l'énergie qu'on dépense pour la combattre....

Etonnant, non?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
joachim
clavier de bronze
clavier de bronze
avatar

Masculin Nombre de messages : 64
Age : 71
Localisation : Nord
Emploi : Retraité de la SNCF
croyance: : catholique de par le baptême, sans plus
Date d'inscription : 24/09/2006

MessageSujet: Re: Qu'en est-il vraiment de l'athéisme ?   Ven 23 Mar - 18:03

Olivier-Ange a écrit:
J'ai lu plus haut que le bon athéisme est militant.....

Soit on ne croit pas en Dieu, il est donc inutile de le nier puisqu'il est évident qu'il n'existe pas. Par exemple il est inutile de combattre pour faire admettre que le Père Noel n'existe pas sauf avec les enfants qui y croient... dans ce cas on ne se bat pas, on essaie de les consoler de leur déception.

Soit on milite et on se bat pour nier une existence qui, du fait même de cette négation, devient une réalité ne serait-ce que par l'énergie qu'on dépense pour la combattre....

Etonnant, non?

Un paradoxe de plus Very Happy c'est vrai que dans les religions, il n'en manque pas, donc dans leur négation, il n'en manque pas non plus. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier-Ange
clavier de pin
clavier de pin
avatar

Nombre de messages : 32
Date d'inscription : 14/03/2007

MessageSujet: Re: Qu'en est-il vraiment de l'athéisme ?   Ven 23 Mar - 23:12

C'est rassurant quelque part.
Si les seuls qui avaient des certitudes étaient les croyants il n'y aurait plus de foi.
Mais les athées, s'ils sont si sur de leurs convictions, que leur reste t'il à espérer.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
entropie
clavier de pin
clavier de pin
avatar

Nombre de messages : 35
Localisation : Cherbourg
croyance: : athé
Date d'inscription : 24/11/2006

MessageSujet: Re: Qu'en est-il vraiment de l'athéisme ?   Sam 24 Mar - 23:11

Olivier-Ange a écrit:
J'ai lu plus haut que le bon athéisme est militant.....

Soit on ne croit pas en Dieu, il est donc inutile de le nier puisqu'il est évident qu'il n'existe pas. Par exemple il est inutile de combattre pour faire admettre que le Père Noel n'existe pas sauf avec les enfants qui y croient... dans ce cas on ne se bat pas, on essaie de les consoler de leur déception.

Soit on milite et on se bat pour nier une existence qui, du fait même de cette négation, devient une réalité ne serait-ce que par l'énergie qu'on dépense pour la combattre....

Etonnant, non?

Ouh le vilain sophisme ! Wink
Ce que l'athéisme militant combat ce n'est pas Dieu puisqu'il n'existe pas, mais la croyance et les effet désastreux qu'elle a.
Donc on peut trés bien être un athé militant sans la moindre contradiction.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jolan
clavier de bronze
clavier de bronze
avatar

Masculin Nombre de messages : 64
Age : 42
Localisation : Rouen
Emploi : Sans
croyance: : Sans
Date d'inscription : 07/11/2006

MessageSujet: Re: Qu'en est-il vraiment de l'athéisme ?   Sam 31 Mar - 6:06

Le dilemme de l'espérance

Il vient un âge où on se doit d'opter pour une direction plutôt qu'une autre : est-ce que je suis croyant, ou incroyant ?
Bien sûr on est bercé et assommé de belles histoires sur l'enfant Jésus, celui qui meurt de froid dans les églises, accroché sur les murs, les rois mages, l'étoile, la chanson de Sheila, le paradis, l'enfer, dieu, tout ça. Apparemment c'est vrai, puisque tout le monde en parle, les grands parents vont à la messe, il y a un pape qui dit des trucs dans une langue ancienne, et ça vient même d'un livre écrit par dieu et des romanciers de l'époque. Bon bah du coup, d'accord, on nous dit qu'on a des ancêtres gaulois, et que Jésus est le fils de dieu, qui a créé l'univers en sept jours, moins le dimanche. Ah ok, le dimanche c'est ça, et Noël aussi, cool, du coup on aurait tort de s'en priver.
Donc, on y pense sans y penser, c'est pas très grave, et puis en plus ça nous donne une petite lueur d'espoir : ce sera mieux après, quand on sera mort et qu'on aura été gentil.

Puis on grandit.
Le père Noël est mort, mais on continue quand même à jouer la comédie pour les autres enfants. De toute façon, c'est une fête, on va pas leur casser les couilles avec notre sens critique.
Mais demeure un autre cas de conscience : mais alors, Jésus et toute la tribu, les pains, la croix, tout ça, et si c'était des fables aussi pour endormir la pensée ? On a appris, avec des films et des livres, qu'il n'y avait pas eu que des messages de paix et d'amour depuis l'an 0. En y regardant de plus près, y a même eu pas mal de morts, de guerres de religions, de brûlés, torturés, pillés, violés, génocidés, bref, une belle zizanie au nom de dieu et son rejeton.

Alors on creuse un peu le problème.
Veut-on croire encore en ses fadaises, ou pouvons-nous prendre le recul nécessaire et qualifier tout ça de manipulation idéologique massive et bimillénaire ?
Le bon sens permet de choisir pour la seconde option, et regretter que la planète ai choisi la facilité d'opter pour la seconde alternative, plus simple, car il n'y a pas besoin de tout remettre en question. Plus le temps. Et s'il y avait eu besoin, d'autres l'auraient déjà fait depuis longtemps.
Eh oui, tout a déjà été fait depuis longtemps.
Quelques papes au Moyen-Âge qui ont déclaré que tout cela n'était que pure invention, un abbé Meslier, quelques écrivains de l'après révolution ( Strauss, Renan, Schweitzer ) qui ont démontré que rien de tout cela n'était plausible.
Mais ce sont les vainqueurs qui écrivent l'histoire, et les quelques voix discordantes qui ont affirmé le contraire ont été tuées, tues, ou mises à l'Index. La joue droite.

On en finit donc un jour pas se révolter contre cet état de fait qui fait tourner une bonne partie de la planète dans une ignorance totale.
Et le choix s'impose donc tout seul : oui, je décide de réfuter catégoriquement toute cette mascarade honteuse, et de la combattre vigoureusement.

Il nous reste une chance : le choix de ne pas se faire dicter sa conduite, son opinion, et sa volonté propres.
Donc je choisi l'athéisme, le plus lucide et le plus objectif possible, je choisis de vivre cette vie là, et celle-là seule, sans me bercer d'illusions et de fausses espérances.
Il n'y a pas de dilemme, il n'y a qu'un regard critique à porter aux choses qu'on veut nous faire avaler de force et qui sont déjà tellement rentrées dans l'atavisme collectif que tout semble aujourd'hui joué d'avance.
Non, je choisi de croire qu'un jour nous serons débarrassés de ces contes pour enfants, et j'ai l'espérance de croire en un monde meilleur, sans religion.
J'ai foi en cette planète, et en l'homme.
Je souhaite qu'il évolue, et que chacun dicte à lui même sa propre loi.
Telle est ma croyance, pour les siècles et les siècles à venir.

Ainsi soit-il.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.paysagesinterieurs.com
Olivier-Ange
clavier de pin
clavier de pin
avatar

Nombre de messages : 32
Date d'inscription : 14/03/2007

MessageSujet: Re: Qu'en est-il vraiment de l'athéisme ?   Lun 2 Avr - 9:52

C'est bien d'avoir des convictions. C'étaient d'ailleurs les miennes jusqu'à l'âge de 45 ans.
Puis j'ai changé, voyant que mes questions étaient sans réponse. Oh, rassurez vous elles n'en ont pas plus....
Pourtant à la lumière du message du Christ, les questions sont vues sous un autre angle et permettent de vivre mieux. Ce qui m'intéresse ce n'est pas tant l'éternité que la vie ici même et les rapports qu'on entretient avec autrui.
L'athéisme, même teinté d'une éthique telle que celle d'un Comte Sponville par exemple, n'est pas totalement satisfaisante. La transcendance y manque.
Et ce n'est que dans une croyance qu'on peut la trouver. Par forcément celle à un grand barbu assis sur un nuage, mais savoir qu'on peut vivre sur une fournaise recouverte d'un peu de boue séchée qui tourne à une vitesse folle autour d'un bombe thermonucléaire, comme le disait à peu près André Frossard, interpelle quelque part, non? ça pose encore plus de questions que ça ne donne de réponse et la seule qui puisse ressembler à quelque chose dans notre logique de mammifère pensant est celle de l'existence de Dieu qui a créé l'homme par amour.
Je ne dis pas que ce soit la seule mais c'est la seule cohérente même si intellectuellement elle ne satisfait pas notre orgueil..... scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
entropie
clavier de pin
clavier de pin
avatar

Nombre de messages : 35
Localisation : Cherbourg
croyance: : athé
Date d'inscription : 24/11/2006

MessageSujet: Re: Qu'en est-il vraiment de l'athéisme ?   Sam 21 Avr - 18:35

En gros si j'ai bien compris ce que tu dit Olivier-Ange :

1) L'athéisme ne permet pas la transcendance.
2) Il faut donc la chercher ailleurs.
3) C'est dans la religion qu'elle se trouve.
4) Bien que notre orgueil ne soit pas flater par cela il nous faut admettre que nous somme la creation de Dieu qui nous a fait par amour.

Je répondrais que :

1) Il existe des notions athé de transcendance. L'amour par exemple. L'art aussi. On devrais pouvoir en trouver d'autre j'imagine.

2) On peut comme je l'ai dit ci dessus trouver de la transcendance dans l'athéisme.
On peut aussi se dire que effectivement la transcandance manque en ce bas monde...Comme pas mal de chose dailleurs ! Mais notre besoin insatisfait d'une valeur ne doit pas néanmoins nous amener à la la voir là où elle n'est pas...Comme la soif ne doit pas faire voir des oasis qui n'existe pas. Si l'espoir creer par l'illusion est réconfortant quelque temps , le désesspoir, la déception provoquer par la réalité une fois face à elle n'en est que plus dur. Et puis engagé ça vie sur une illusion d'optique ca ne me transcende pas personellement.

3) Je préfere l'idée qu'"il faut s'émerveiller du reel" que de dire que les source d'émerveillement et de transcendence sont dans la religion et la croyance.

4) La je ne te comprend pas...Je trouve au contraire qu'il est bien flateur pour l'orgeuil de se dire que nous sommes des creation de Dieu , et par amour en plus !
C'est autrement plus flateur que de se dire que l'homme est un accident du vivant et le vivant n'est somme toute qu'un accident de la matiére.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier-Ange
clavier de pin
clavier de pin
avatar

Nombre de messages : 32
Date d'inscription : 14/03/2007

MessageSujet: Re: Qu'en est-il vraiment de l'athéisme ?   Dim 22 Avr - 9:20

débat interessant qui se profile...
Je n'ai pas letemps de répondre car un train m'attend. A bientôt donc Entropie....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Qu'en est-il vraiment de l'athéisme ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Qu'en est-il vraiment de l'athéisme ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» L'athéisme militant
» La religion, l’athéisme et la morale.
» athéisme et morale ou éthique
» L’athéisme conduit au nazisme
» L'athéisme n'est pas une religion

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Une terre des religions :: Athéisme... et sans religion fixe SRF-
Sauter vers: